Qu’est-ce que la communication non-violente ?

Publié le 30 Nov, 2022

Philippe Parodi

Je suis formateur et thérapeute, maître praticien en PNL, certifié en Ennéagramme. Je suis aussi formé en Analyse transactionnelle, et master trainer de la méthode Persona. Actuellement dans le parcours de certification pour devenir formateur en Communication NonViolente (CNV), je suis en parallèle dans le parcours d’accréditation pour l’accompagnement individuel en AI-CNV.
Chêne Laragne en Gascogne

Qu’est-ce que la communication non-violente ?

 

La Communication Non-Violente (ou CNV) a été développée aux États-Unis dans les années 60, par le docteur Marshall Rosenberg, psychologue clinicien, qui s’est fortement inspiré des travaux de Carl Rogers, dont il a été l’élève, lequel a développé la psychologie centrée sur la personne.

 Marshall Rosenberg propose la définition suivante de la CNV. 

« La Communication Non Violente, c’est la combinaison d’un langage, d’une façon de penser, d’un savoir-faire en communication et de moyens d’influence qui servent mon désir de faire trois choses :

·       me libérer du conditionnement culturel qui est en discordance avec la manière dont je veux vivre ma vie ;

·       acquérir le pouvoir de me mettre en lien avec moi-même et autrui d’une façon qui me permette de donner naturellement à partir de mon cœur ;

·       acquérir le pouvoir de créer des structures qui soutiennent cette façon de donner. »

La CNV plus en détails

La Communication Non-Violente est donc un art relationnel qui vise à nous permettre de donner et recevoir à partir de notre bonté et bienveillance naturelles. C’est le langage du cœur qui a pour seule intention de prendre soin du lien et de la relation avec soi-même et les autres.

Elle nous invite à reprendre la responsabilité de ce que nous voulons vivre en retournant notre attention vers ce qui se passe en nous. Elle nous amène à prendre conscience que la véritable origine de nos ressentis provient de nos besoins qui selon les situations se trouvent être nourris ou non.

 

Les deux principales branches de la communication non-violente

Il y a deux principales branches dans la CNV que l’on va pratiquer alternativement :

 ·      L’écoute empathique qui me permet de me relier à l’autre et à offrir toute ma présence bienveillante pour accueillir ce qu’il a envie de partager. 

·      L’expression authentique qui me permet d’exprimer pleinement et honnêtement ce que je ressens et quels sont les besoins que je cherche à nourrir dans la situation présente.

 La Communication Non-Violente nous invite donc à traduire en termes de sentiments et de besoins à la fois ce qui se passe en nous et ce que notre interlocuteur(trice) exprime, ce qui évite de porter des jugements souvent responsables de ruptures dans la communication et d’incompréhensions.

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi visiter le site officiel des formations de communication non-violente français, ou bien réserver un stage avec un formateur certifié

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.